ARBORISTE DU SUD

Spécialiste du traitement contre le tigre du platane
à Lançon-Provence

Traitement contre le tigre du platane par des spécialistes dans la région PACA

Le tigre du platane cause un dépérissement marqué des arbres atteints. La prise alimentaire des larves et des adultes provoque une dépigmentation foliaire caractéristique au niveau des tissus parenchymateux, particulièrement aux abords de la nervure centrale. Les feuilles atteintes peuvent se dessécher et tomber au sol. Les arbres fortement atteints peuvent ainsi aller jusqu’à prendre l’aspect d’arbres morts totalement défoliés en plein été suite à une attaque importante. Les arbres ainsi affaiblis deviennent notamment beaucoup plus sensibles aux attaques de champignons. C. ciliata est par exemple considéré comme étant un vecteur des spores des champignons responsables du chancre coloré du platane (Ceratocystis platani) et de l’anthracnose du platane (Apiognomonia veneta). Au-delà des dégâts physiologiques sur les arbres atteints, la forte abondance d’adultes peut entraîner une nuisibilité pour les riverains et les promeneurs.

Faire confiance à des professionnels pour lutter contre le tigre du platane en région PACA

Il est primordial de contrôler la population de ce ravageur, en utilisant un traitement de biocontrôle. Arboriste du Sud utilise pour cela TIGRANEM, méthode de contrôle biologique du tigre du platane.
TIGRANEM®

TIGRANEM contient des nématodes entomopathogènes du genre Steinernema spp. naturellement présents en France, qui, une fois pulvérisés, pénètrent par les voies naturelles de tous les stades mobiles (larves et adultes) du tigre du platane. Ce nématode est largement préconisé du fait de sa grande efficacité et de son innocuité envers l’homme et l’environnement. Deux souches de nématodes sont présentes dans le produit : Steinernema carpocapsae et Steinernema feltiae. La première souche résiste davantage aux températures chaudes, tandis que la deuxième aux températures fraîches. Cela porte son intérêt avec les périodes préconisées de traitement.

L’utilisation d’un adjuvant NATURE biologique assure une haute miscibilité et stabilité du mélange.

Utilisation de prédateur : reufs et larves de chrysopes

Les adultes de Chrysoperla spp. se nourrissent de miellat et de pollen, tandis que les larves s’attaquent a diverses proies.

 Cet agent de lutte biologique est ainsi un redoutable predateur generaliste qui est connu pour sa grande voracite.

Munie de ses mandibules, la larve de chrysope va aspirer sa proie en lui injectant des sucs digestifs. Les larves de chrysopes sont dotees d’une grande mobilite et se deplacent ainsi dans le houppier du platane a la recherche de proies. Leur capacite de predation est assez importante en consommant en moyenne 150 larves de tigre du platane.

II est possible d’installer les chrysopes au stade reuf ou au stade larvaire : cette methode de lutte participe alors a la diminution et la regulation des populations de tigre du platane. Le moment de predilection pour faire le lacher de chrysopes est a 6 semaines apres la migration des tigres vers le feuillage, afin de cibler la premiere generation de larves, soit debut juin.

Arboriste du sud, La maîtrise de la période de traitement du tigre du platane dans les Bouches du Rhône

Le tigre du platane est un insecte qui peut réaliser jusqu’à quatre générations annuelles. Il convient donc de réaliser plusieurs traitements dans l’année.

Au moins 2 traitements sont préconisés dans l’année :

-Un traitement préventif à la fin d’hiver : en pulvérisation sur tronc et charpentières avant la migration des tigres sur le platane

-Un traitement d’attaque durant la période printemps- été : en pulvérisation sur le feuillage, après la migration des tigres sur le feuillage

EN SAVOIR PLUS SUR LE TRAITEMENT CONTRE LES TIGRES DU PLATANE DANS LES BOUCHES DU RHÔNE ?